Blog vins d'Alsace grand cru

Gueberschwihr, "l'aristocrate du vignoble alsacien"
Eglise de Gueberschwihr village historique

Entre forêts de sapins et de chênes, carrières de grès rose et vignes, Gueberschwihr est un des villages d'Alsace à la longue et riche histoire : Son clocher, seul vestige de l’église du 12ème siècle placée sous le patronage de saint Imer jusqu’au 14ème siècle, puis de saint Pantaléon, est classé monument historique dès 1837 et domine la grand'place.

Quatre fontaines fleuries y invitent au repos, tandis que le lavoir aux chevaux « Rosswäsche » (fossé rappelant les fortifications de l'ancien cimetière autour de l'église), fut construit en 1538 avec des pierres du "Hertenberg", un des cinq manoirs médiévaux que comptait le village du temps du chevalier Burkhard (fondateur de l'abbaye de Marbach, contemporaine de la 1ère église romane) et de la moniale Catherine de Gueberschwihr, ou encore des Norgassen...

Le village est classé site historique depuis 1970 et se caractérise par ses hautes demeures Renaissance en grès rose ou jaune, construites du 16ème au début du 17ème siècle - période considérée comme "l'âge d'or" de Gueberschwihr, à l'origine de l'expression "l'aristocrate du vignoble". L’une d’entre elles, datée de 1623, est le siège du Domaine Ernest BURN, au n°8 de la rue basse, avec le seul oriel du village, ainsi que la belle enseigne "au Dauphin" dont l'original (conservé à Colmar au Musée d'Unterlinden) date de 1791, rappelant l’auberge qui y était située au 18ème siècle, alors que la maison appartenait au bailli Brunck.

La haute cave dans laquelle on entre de plein pied se distingue par une colonne monolithe en grès jaune, surmontée d'un chapiteau orné de feuilles d'acanthe, qui domine les fûts de chêne dans lesquels mûrissent les grands crus du domaine.

L’histoire

Gueberschwihr doit aussi sa réputation à sa qualité très anciennement reconnue de grand village viticole. C'est au 3ème siècle que remontent les premiers témoignages de cette activité.

L'histoire mouvementée de la région, habitée depuis la préhistoire, fut marquée de nombreuses invasions :


4ème siècle : invasion successive des Francs et des Alamans, ces derniers occupant la région de Gueberschwihr et rasant les villes gallo romaines.

496 : Les Francs gagnent et annexent le territoire alsacien.


1360-1376 : invasion des compagnies anglaises conduites par Enguerand VII de Courcy. Nombreuses batailles, démolitions de certains châteaux de Gueberschwihr et pillage du couvent St Marc, dont le vol du reliquaire en argent contenant la « fameuse griffe du dragon, que saint Imer aurait rapportée, d’après la légende, d’un pèlerinage en Terre Sainte. ».

1439 et 1445 : invasion des troupes du Duc d’Armagnac qui mirent à sac Gueberschwihr et ses alentours en un seul jour. Ils revinrent en 1445, les femmes du village défendirent seules le château nommé Mittelburg contre les envahisseurs qui brûlèrent le reste du village.

1632 : occupation des Suédois, cantonnement d’une flanc-garde à Gueberschwihr alors que la région est pendant toute la guerre de Trente Ans un lieu de passage synonyme de privations, vexations et dévastations.


1652 : invasion des troupes de Charles IV de Lorraine ; le vignoble est pillé.


1672-1679 / 1688-1697 : guerre de Hollande puis guerre entre Louis XIV et l’empereur d’Allemagne. La région est à nouveau un lieu de passage et de cantonnement des deux camps. Les habitants doivent payer des contributions de guerre à chaque passage, parfois subissant des pillages comme au début de 1675 où les Brandebourgeois se servirent en vin, foin, blé et saccagèrent ce qu’ils ne purent emporter en laissant notamment se vider le vin dans les caves, causant une grande misère dans la population.


18ème siècle : calme relatif par rapport au siècle précédent qui laissa le village affaibli, même si les désordres de la Révolution et les suspicions de la Terreur n’épargnèrent pas le village.


1814-1815 : nouvelle occupation de l’Alsace à la fin du 1er Empire.


1852-1856 : épidémie de choléra.

1860- 1920 : épidémie de phylloxéra ravageant les vignes.


1870 : Gueberschwihr est le lieu d’un combat entre francs-tireurs et Prussiens, dont témoigne un vitrail ex-voto au Schauenberg.


1914-1918 : le village échappe aux grandes destructions, mais déplore des pertes aux combats.

1939-1945 : il en est de même pendant la seconde Guerre mondiale, comme en témoigne le monument aux morts ; la libération du village intervient le 5 février 1945.

 
Coup de coeur du domaine Coup de coeur du domaine

Nous vous proposons ces trois bouteilles d'exception issues du millésime solaire 2003.

60,00 €
en savoir plus
Pinot Blanc 2010 AOC Alsace Pinot Blanc 2010 AOC Alsace

Un pinot blanc de haut vol, signé par une vinification fort judicieuse...

8,00 €
en savoir plus