Vos dégustations, accords mets/vins et coups de cœur du Clos Saint-Imer !

C’est Guillaume PERDIGUES, sommelier au Relais Bernard LOISEAU (** Michelin) à Saulieu, qui, en parcours œnologique dans son Alsace natale, ouvre cette rubrique conviviale, autour des cuvées « La Chapelle » Grand Cru Goldert et des Vendanges Tardives issues du Clos Saint-Imer, dans les millésimes actuellement disponibles. Nous l'en remercions vivement.

En prélude : Un Pinot Noir Clos Saint-Imer 2009 :
Légèreté, finesse, plaisir immédiat par son fruité délicat et mûr.
-> Saura ravir sur des mets subtils tel qu’un dos de Sandre avec une sauce au vin rouge.

CUVÉES « LA CHAPELLE »

[en provenance des vignes entourant la chapelle du Clos Saint-Imer, au sommet du lieu-dit Grand Cru Goldert]

Muscat « La Chapelle » 2011 du Clos Saint-Imer

Attaque tout en rondeur, finale longue, bel arôme muscaté. Complexité.
-> En apéritif  de grande classe. Sur un repas entier : asperges / curry de volaille. En dessert (si on ne les aime pas trop sucrés) : avec des poires pochées (citron, orange, épices, eau, sucre, zeste d’orange, badiane - la poire creusée est complétée d’une brunoise de pommes relevée d’un soupçon de basilic (Voir la recette sur Top’chef 2)
Deux cuvées très différentes du cépage Riesling :

Riesling « La Chapelle » 2007 du Clos Saint-Imer

Légèreté, beaucoup d’allonge ; sec, précis, minéral en fin de bouche.
-> Avec un poisson nature grillé, citronné. Peut très bien accompagner un repas entier !
Riesling « La Chapelle » 2009 du Clos Saint-Imer

Ampleur, explosion de notes miellées. Très belle acidité et sensation de fraîcheur saline en finale.
-> Avec viandes blanches, terrines, fromages…
Deux nuances de Pinot Gris :

Pinot Gris « La Chapelle » 2007 du Clos Saint-Imer

Franc, sec en attaque, mais avec la densité du Pinot Gris. Milieu de bouche élégant et velouté.
-> Avec un roulé de pommes de terre très fines autour d’un bar farci à l’andouille fumée, un poisson en sauce assez crémé, en un accord terre et mer - l’acidité permettant de contrer la crème, l’andouille rappelant les parfums fumés du pinot gris.
Pinot Gris « La Chapelle » 2009 du Clos Saint-Imer

Enveloppe toute la bouche. Rond, sphérique avec beaucoup de densité. Finale en légèreté.
-> Avec un Époisses, un foie gras, un dessert aux pommes…
Gewurztraminer « La Chapelle » 2010

Rond, riche. Très aromatique au nez. De l’exubérance et une puissance aromatique bienfaisante. Profondeur et volume monumentaux. Fort potentiel !
-> Avec de la cuisine asiatique, un poulet au curry et à l’ananas accompagné de soja et d’épices ; des sushis ; un foie gras poêlé.
VENDANGES TARDIVES

[exclusivement issues du Clos Saint-Imer, au cœur du lieu-dit Grand Cru Goldert, par tris successifs de raisins surmûris]

Riesling Vendanges Tardives Grand Cru Goldert 2006 du Clos Saint-Imer

Maturité parfaite. Aérien.
Acidité qui équilibre en donnant du corps et de la structure.
Arômes de miel, cire d’abeille, confiture chaude, avec une sensation mentholée d’eucalyptus.
-> Seul, pour lui-même... Ou avec une pomme au four, toute simple. Une tarte à l’abricot/sucre caramélisé/glace à la vanille. Un Saint-Honoré. Une crème anglaise vanillée… Et avec du foie gras ?
Muscat Vendanges Tardives Grand Cru Goldert 2007 du Clos Saint-Imer

Beaucoup de profondeur...
Le croquant du raisin est préservé, la maturité en plus.
Équilibré, structuré.
Amers nobles, finale légèrement saline.
-> Avec un grand dessert/sur un Roquefort. Une mousse au chocolat au lait/caramel (pas de chocolat noir). Ou à réserver pour une occasion particulière, en méditation…
Pinot Gris Vendanges Tardives Grand Cru Goldert 2007 du Clos Saint-Imer

Belle sensation de raisin surmûri - arômes de cire d’abeille, de miel et de fruits de la passion.
-> Ananas (Victoria) rôti, dessert caramel, fruits de la passion ou yuzus dans une mousse de fruits relevée de badiane…
Gewurztraminer Vendanges Tardives Grand Cru Goldert 2011 du Clos Saint-Imer

Une grande puissance aromatique.
Très riche.
À attendre quelques années.
-> Foie gras. Cuisine asiatique très pimentée. Ou à garder pour lui-même, comme un alcool fort à partager avec les bonnes personnes...
Un conseil : Savoir attendre, suivre cette complexité et cette puissance caractéristiques du « Clos Saint-Imer » sur différents millésimes.

S’il fallait un coup de cœur particulier ? Les deux « MUSCAT », tout de finesse et de délicatesse, qui n’ont rien perdu de leur fruit, pour leur originalité et leur personnalité remarquables.

_____________
En prolongement : N'hésitez pas à poursuivre cet échange, en nous faisant part de vos commentaires, découvertes et, provenant d'horizons proches ou lointains, d'autres accords mets/vins au fil de vos dégustations ! > contact@domaine-burn.fr

22/03/17 Actualités
page précédente

Sommaire